Historique

 

Un peu d’histoire…

plaque_maisonrouthier-3-3La Maison Routhier fut construite par Pierre Belleau dit Larose, vers 1757. En 1796, sa veuve donne la maison à sa fille Angélique et à son futur gendre, Antoine Routhier. Sept générations de Routhier y ont vécu jusqu’en 1954, quand François décide de la vendre. Classée monument historique en 1956 et acquise en 1957 par la Commission des monuments historiques, elle devient un centre de diffusion de la culture administrée par la ville de Sainte-Foy.

En 1976, le service des loisirs de la ville de Sainte-Foy inaugure des cours de filage, tissage et tapisserie. On y installe des rouets, métiers à tisser et métiers haute-lisse.

En 1982, La Maison Routhier est cédée à la Ville de Sainte-Foy qui doit l’utiliser uniquement à des fins culturelles. Au cours des ans, on a ajouté des cours de fabrication du feutre, broderie, dentelle, couture, tricot, chapellerie, vannerie, frivolité, courtepointe, fléché, etc.

Dès 1984, la Ville de Sainte-Foy confie l’administration de la maison à une corporation sans but lucratif qui continue à promouvoir les techniques traditionnelles, tout en maintenant la qualité qui a fait la réputation de la Maison, ce qui lui permet d’être reconnue comme centre d’excellence par les ministères des Affaires culturelles et de l’Éducation.

C’est ainsi que le Centre de formation textile de l’est du Québec (CEFTEQ) voit le jour à La Maison Routhier en 1986 et y donne ses premiers cours. Il devient vite évident que la maison est trop petite pour abriter les deux organismes; on doit donc les séparer. Le volet « professionnel », CEFTEQ, s’installe donc rue Christophe Colomb et dispense maintenant des cours menant au DEC en arts textiles (CÉGEP de Limoilou), le volet « loisirs » demeurant à La Maison Routhier.

Les cours et les disciplines, de plus en plus nombreux et variés, sont toujours reliés aux techniques traditionnelles dans le domaine du textile. Aujourd’hui, la Maison Routhier est l’un des rares centres à poursuivre le travail d’enseignement des techniques traditionnelles et des savoir-faire.